Biography

Professeur d'Anglais- Passionnée de beauté, de danse et de chant- Sportive à ses heures perdues- Aux fourneaux quand le temps le permet- Vagabonde lilloise à la découverte de nouvelles contrées shopping - Globetrotteuse

L'équilibre

L'équilibre

Et si notre vie se résumait à marcher sur un fil ? 

On est constamment à la recherche d'un équilibre pour tenter de le préserver. 

On le perd parfois pour tomber et mieux se relever. 

 Et si l'équilibre serait la clé du bonheur ?

Il consisterait à concilier l'ensemble de nos vies familiale, professionnelle et personnelle.

On ne va pas se mentir : cet équilibre est difficile à trouver. 

Quand on mène une vie bien remplie, pas facile de lui faire de la place. 

Il faut parfois se faire violence pour le rencontrer. 


Ma bulle de survie dans un quotidien bien chargé se résume à ma famille, mes amis et mes passions. 

Ce sont mes trois piliers fondamentaux. Impossible de vivre sans. 

J'ai besoin d'aller faire du shopping avec ma mère comme partager un goûter avec mes amies.

Discuter de tout et de rien. De la vie. Du boulot. Des mecs. Rire. Pleurer. Se soutenir. Compter l'une sur l'autre. Cette connexion est pour moi essentielle au quotidien. 

Il en est de même pour mes loisirs. 

J'ai rendez-vous avec la danse et le chant toutes les semaines. 

J'ai toujours voulu danser. Je dansais déjà chez moi ou quand je sortais entre amis.  Dès qu'il y a de la musique, je ne contrôle plus mon corps. Il se met à bouger de manière instinctive - je ne peux pas m'en empêcher. 

J'ai commencé la salsa il y a trois ans. Mon premier cours de salsera, je l'ai pris en compagnie d'un professeur cubain lors d'un voyage cathartique. Impossible à mon retour de m'arrêter là. J'ai donc pris des cours sur Lille pendant trois ans. 

Quel bonheur après le boulot de danser en couple sur des musiques ensoleillées alors qu'il faisait -1°C dehors ! 

Ce cours m'apportait beaucoup de sérénité - il m'a permis de rencontrer des gens au top, d'être disciplinée dans l'art de la danse mais il m'a aussi aidé à me vider la tête et à me tailler un corps de guêpe. A la fin du cours, je me sentais plus légère. Mon corps me remerciait d'avoir bougé et mon esprit était moins encombré par les petits tracas du quotidien. 

La salsa est mon premier amour en matière de danse mais quand on est passionné, on a envie de toucher un peu à tout. Je rêve de maîtriser le tango comme la samba. 

J'ai souhaité cette année commencer quelque chose de différent. 

Je quitte les danses latines pour me rendre au pays du sable brûlant où l'odeur du bois de oud et de menthe vous enivrent. 

Vous l'avez deviné ; je me suis lancée en danse orientale ; plus communément appelée "danse du ventre". 

Il faut se réadapter : de deux je ne fais plus qu'un. 

Je ne me laisse plus porter par les gestes du partenaire - je dois me concentrer pour enchaîner les différents mouvements. 

Cette danse apporte beaucoup de sensualité au corps féminin : les déhanchés s'enchaînent, les abdominaux sont contractés ; les bras s'expriment avec grâce, la posture est parfaite. 

Pendant 1h30, je me détends. Je ne pense à rien. Je m'évade au son de la musique et je reproduis les mouvements annoncés par mon professeur. 

Comme pour la salsa, je ne louperai ce cours pour rien au monde. 

Parlons à présent d'un autre domaine : celui du chant. 

Je chante depuis ma plus tendre enfance : dans mon berceau, dans mon parc puis dans ma chambre ou dans ma salle de bain. 

Des comptines à Céline Dion ou Mariah Carey, tout y est passé. 


Je suis ouverte à tout style de musique mais j'affectionne tout particulièrement la vague black music : de la soul au funk, en passant par le gospel et le jazz. J'adore lancer la playlist MOTOWN le week-end pour me défouler dans mon salon ou quand j'ai besoin de motivation pour courir. 

J'ai ainsi intégré une chorale GOSPEL il y a trois ans. La danse est l'expression du corps ; le chant est l'expression du coeur/ de l'esprit. Donner de la voix a toujours été mon exutoire. 

Grâce au GOSPEL, j'ai appris à maîtriser les techniques vocales qui m'aident au quotidien dans mon travail. J'ai rencontré des gens intéressants qui sont devenus mes amis. A la fin du cours, on se retrouve pour discuter de tout et de rien. 

La chorale est devenue ma deuxième famille, un refuge dans un emploi du temps compliqué. 

Ces deux passions sont essentielles à mon propre équilibre. 

J'en ai besoin pour me sentir bien, épanouie, heureuse. 

C'est ma bouée de sauvetage, ma roue de secours. 

Tout comme les moments si précieux passés avec ma famille ou mes amis. 

Je n'en perds jamais une miette. 

Voilà ce qui constitue mon équilibre. 

Qu'en est-il du vôtre ? 

 

 

 

 

 

 

Let's get Christmassy

Let's get Christmassy

She's Fresh - Fresh

She's Fresh - Fresh