Biography

Professeur d'Anglais- Passionnée de beauté, de danse et de chant- Sportive à ses heures perdues- Aux fourneaux quand le temps le permet- Vagabonde lilloise à la découverte de nouvelles contrées shopping - Globetrotteuse

Beauté draconienne

Beauté draconienne

" Après l'intervention, ne sont pas autorisés : 

- les douches pendant trois jours. 

- La toilette, l'eau sur l'oeil opéré pendant un mois.

- Le maquillage pendant un mois. " 

Trois recommandations que j'ai dû respecter au pied de la lettre à la suite de mon opération des yeux il y a quelques semaines. 

Je vous livre ici mon bilan sur une expérience plutôt atypique. 


1) Mes rituels trois jours après l'opération : 

nettoyage de peau

Chacun a ses habitudes en matière de temps pour soi : douche le matin ou bain le soir ?  

Je privilégie les douches car plus respectueuses de l'environnement mais je n'hésite pas à me couler un bain après une longue journée ou si je suis malade. Prendre un bain est toujours réconfortant, surtout si l'eau est associée à une huile de bain aux propriétés relaxantes. 

Cependant, j'ai dû changer un temps soit peu mes habitudes. Pour m'éviter toute projection hydrophile, je choisis de me laver au lavabo pendant trois jours tout en portant mes lunettes de protection UV, pour protéger mes pupilles des rayons nocifs des spots de la salle de bain. Le fait de se laver au lavabo combine plusieurs avantages : je gaspille moins d'eau et la toilette est très rapide, surtout s'il fait à peine dix degrés dans la pièce. En pratique, je suis armée d'une éponge konjac pour le corps qui me permet d'humidifier très rapidement le moindre centimètre de ma peau. Associée à un savon, elle permet de rafraîchir le corps sans chichis. Je vous reparlerai de ces deux produits dans un prochain article. Sans trop vous en dévoiler, je peux vous dire qu'ils m'ont bien aidée pendant ces trois jours sans douches. 

Vient à présent l'angoisse du démaquillage.

J'ai pour habitude de me laver le visage matin et soir avec un gel nettoyant respectueux pour la peau et jusqu'à maintenant, je ne me voyais pas faire autrement. En effet, pour moi, la peau est correctement démaquillé à condition de lui offrir un double nettoyage ( association huile démaquillante et gel nettoyant). Il m'est indispensable d'avoir cette sensation de propre et de fraîcheur avant de commencer la journée ou avant d'aller dormir.  Cependant, il a bien fallu trouver une alternative au fait de passer directement mon visage sous l'eau du robinet : les lingettes BIODERMA. 

Je les ai utilisées quelques jours avant mon opération pour éviter toute poussière de coton démaquillant dans l'oeil. Après l'opération, elles m'ont bien dépannée pour nettoyer mon visage matin et soir. Aux premiers abords, elles sont douces pour la peau. Je n'ai pas eu de réactions cutanées suite à leur utilisation. Elles font leur travail en débarrassant la peau des sécrétions accumulées tout au long de la journée. Je passe la lingette sur l'ensemble du visage en évitant le contour des yeux ainsi que mes paupières. Pour contrer l'effet desséchant de la lingette, j'applique comme d'habitude ma crème de nuit avant d'aller me coucher. 

2) Mes rituels après les trois jours post opération : 

démaquillage

Quelques jours après avoir abusé des lingettes BIODERMA, je commence à ressentir les limites de celle-ci : ma peau commence à se déshydrater, mon joli grain de peau a disparu et ma peau semble toute "cartonnée", un peu comme quand je suis malade et que j'ai dû rester sous la couette quelques jours. Je me suis dis qu'il valait mieux espacer l'utilisation des lingettes et m'orienter vers des produits plus doux pour l'épiderme. 

J'ai choisi d'utiliser mon lait démaquillant Susanne Kaufmann. Ce lait est une petite merveille. Je m'en sers d'habitude comme première étape du démaquillage quand je ne suis pas trop maquillée. Sa texture fluide et fraîche permet de bien répartir le produit sur l'ensemble du visage et enlève illico-presto les restes de fond de teint, poudre et blush. Je l'utilise uniquement quand je ne suis pas beaucoup maquillée car utilisé seul, il ne suffit pas à démaquiller totalement l'ensemble du visage. 

Après l'opération, j'ai dû en mettre quelques gouttes sur un coton démaquillant pour mieux doser la quantité de produit. Une fois le visage nettoyé, j'utilise un autre coton démaquillant imbibé d'eau thermale mélangée à quelques gouttes d'hydrolat de fleur d'oranger pour adoucir et rafraîchir la peau. La peau est prête à recevoir ma crème de jour et ma crème teintée. 

En effet, même si le maquillage sur les paupières est toujours interdit, il m'est possible d'unifier mon teint pendant la journée. Pour donner un peu de couleur à mon visage, je m'autorise un léger voile de rouge sur les lèvres et je suis prête à affronter la journée. 

Le soir, je m'autorise une texture baume pour me démaquiller. Contrairement à une huile, celui-ci est plus compacte, plus malléable et moins susceptible de couler sur mes paupières pendant le démaquillage. 

J'ai pu tester celui de la marque ALPHA H offert en cadeau lors de ma dernière commande chez Oh My Cream. 

La matière enveloppante du baume se réchauffe au contact de la peau et permet de décimer toute trace de maquillage. Et que dire de son odeur d'agrumes ! Celle-ci est à tomber. Habituellement, je passe mes mains sous l'eau et je viens émulsionner une dernière fois la matière avant de la rincer complètement.

Au vu des circonstances, je préfère utiliser mes carrés démaquillant lavables LES TENDANCES D'EMMA : j'en passe un sous l'eau avant de le faire glisser sur mon visage pour ôter toute trace de démaquillant. Ces petits carrés sont très agréables et doux pour la peau. Plusieurs tissus sont disponibles, en fonction du type de peau ou des démaquillants utilisés. J'ai choisi le bambou pour pouvoir travailler avec des matières épaisses comme des huiles démaquillantes ou des baumes démaquillants. Une fois utilisé, je le rince sous l'eau tiède avec un peu de savon. Une fois par semaine, je les mets dans un petit filet et je les lave en machine. L'intérêt est double : consommer responsable et offrir un confort supplémentaire à la peau. Une fois le produit rincé, je passe un coton imbibé d'eau thermale associée à de l'eau florale d'oranger puis j'applique ma crème de nuit. 

Zoom sur les textures : en haut, le lait démaquillant très fluide Susanne Kaufmann - en bas, le généreux et enveloppant baume démaquillant Alpha H. Quelle texture préférez-vous ? 

Zoom sur les textures : en haut, le lait démaquillant très fluide Susanne Kaufmann - en bas, le généreux et enveloppant baume démaquillant Alpha H. Quelle texture préférez-vous ? 


3) Prochain check-up - le jeudi 30 Novembre

Jusqu'à cette date, je suis interdite de maquillage sur les yeux pour éviter toute intrusion d'un corps étranger dans l'oeil, ce qui n'est pas pour me déplaire car je je suis plus vite prête le matin et le temps consacré au démaquillage le soir est réduit au strict minimum. J'essaie de mettre un peu plus de couleur sur les lèvres pour me donner un peu de peps. Cependant, il me tarde de farder mes paupières pour paraître moins fatiguée et les rendre un peu plus vivantes. En effet, même si le côté nature me plaît bien, je préfère quand mes yeux sont un peu moins nus et qu'ils sont mis en valeur un minimum. 

 Concernant ma peau, j'attends avec impatience l'aval de mon chirurgien pour pouvoir passer mon visage sous l'eau. Je rêve d'un bon gommage et d'un bon masque sur l'ensemble du visage pour réconforter ma peau après un mois de "mauvais traitement". 

Je fais toujours attention quand je me lave les cheveux à ne pas éclabousser mes yeux. J'ai hâte de pouvoir les laver tête en bas, seule manière que j'ai trouvée pour ne pas finir avec la chevelure de Méduse, avec tout ce que ça implique of course ( mes cheveux difficiles à démêler). 


Conclusion

Quelques aménagements doivent être effectués après une telle opération, même si ces derniers ne sont pas très agréables. Pour ma part, j'ai du mal à ne pas passer mon visage sous l'eau pour le réveiller le matin ou obtenir cet effet fraicheur avant d'aller me coucher. 

Concernant la qualité de ma peau,celle-ci s'est un peu améliorée au début : le fait de trouver une alternative à l'eau calcaire pour l'étape du démaquillage m'a permis d'avoir moins de ridules de déshydratation sur l'ensemble du visage. Cependant, quelques jours après, certaines rougeurs se mirent  à apparaître, ainsi que quelques boutons, preuve que la peau n'a pas pu être nettoyée convenablement. J'ai hâte de revenir à une routine plus simple et plus efficace pour retrouver mon joli grain de peau d'il y a quelques semaines. 

Quant à l'abstinence de maquillage sur les paupières, cela ne semble pas avoir dérangé mon entourage, à la maison comme au lycée. Cependant, comme je l'ai mentionné un peu plus haut, je ne suis pas contre un petit coup de crayon pour souligner le regard. Je prône la beauté au naturelle et non l'aspect "poupée/voiture volée".

Il me tarde de retrouver mes petites habitudes beauté, de jour comme de nuit. 

J'espère que ce post vous aura plu et qu'il vous aura donné quelques pistes en cas de diète hydrophile. 

Et vous ? Etes vous plutôt eau micellaire/lingettes ou double nettoyage ? 

Quels sont vos produits du moment pour vous démaquiller avec l'arrivée du froid ? 

Une journée sans maquillage, ça vous dit ? 

Commentez ci-dessous pour donner votre avis. 

Douce journée à tous. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Escapade Parisienne

Escapade Parisienne